Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 15:27

Tu es parti comme en soirée, beaucoup trop tôt et sans prévenir, préférant nous quitter pudiquement pour ne pas avoir à expliquer la fragilité ayant causé ton départ. Tu n’as plus à t’inquiéter pour nous car tu nous sais tous réunis. N’aie pas peur Éric, nous ne sommes pas tristes, mais heureux. Les gens tristes ce sont les autres, ceux qui n’ont pas eu le bonheur de te connaitre.

Nous mesurons la chance qui est la nôtre. Celle d’avoir été choisi pour vivre à tes côtés. Tu as construit ton équipe de rêve, architecte et bâtisseur de notre joie et de nos rires. Tu ne nous abandonnes pas Éric, tu nous laisses beaucoup plus forts. Nous connaissons ton exigence alors nous ne te décevrons pas.

Ta seule présence nous bonifie. Avec toi, je dois être meilleur, plus drôle, plus vif, plus vivant quand parfois mon naturel a tendance à me faire disparaître. Tu es un magicien Éric. Tu me découvres timide et effacé, tu me quittes épanoui et entreprenant. Tu m’as donné la possibilité de t’accompagner toutes ces années et aujourd’hui je me sens armé pour affronter la vie sans toi.

Tu es mon mentor Éric. Tu valides mes choix, je sais que ce sont les bons. Je rencontre la femme de ma vie, je veux que tu l’aimes pour être certain que c’est la bonne. Tu doutes de ce que je te dis, tes réserves arrivent sans heurts. Chacun sait que ta sincérité n’a qu’un but, notre bien.

Tu es mon héros Éric. Tu m’as protégé, pris des coups qui m’étaient destinés. Tu m’as sauvé un soir de profonde détresse psychologique, avec des mots simples et une intelligence situationnelle rare. Nos échecs deviennent drôles, nos victoires sources d’euphorie. Ce n’est pas de l’amitié mais de l’amour que nous avons partagé.

Tu t’intéresses à tout, surtout aux autres. Tout le monde a sa chance avec toi, Jean Pizza, Abdel le mytho ou d’autres encore qui nous semblaient bien fades et indignes de ta compagnie. Nous étions surtout jaloux de devoir te partager avec d’autres que nous n’estimions pas à la hauteur de ta grandeur d’âme.

Tu es un génie Éric. Tu élèves les relations humaines à un niveau jamais atteint. Être ton frère, ton colocataire, ton voisin, ton ami d’enfance, c’est recevoir des preuves d’amour quand bien des hommes se contentent d’une amitié virile. Chez toi c’est chez nous, ton repas devient notre banquet, tes envies soudaines deviennent nos passions.

Tes défauts sont magnifiques Éric. Ce n’est pas de la naïveté mais de la candeur, tu n’es pas susceptible mais sensible, trop aimant pour ne pas être touché par la moindre de nos maladresses à ton égard. Tu n’es pas autoritaire, tu organises simplement nos vies afin de les rendre meilleures. Tu n’es pas lunatique, juste épuisé de nous avoir tant donné.

Quel honneur de t’avoir connu, quelle horreur de t’avoir perdu. Tu t’en vas avec une partie de nous-mêmes en échange d’avoir rempli nos cœurs. Je ne sais pas quand ni comment nous nous relèverons de ton départ mais je sais que pour toi, nous y arriverons.

Je t’aime copain.

Partager cet article
Repost0

commentaires